Première sortie sur le terrain pour tester notre tableau d’observation et notre protocole

Voilà le tableau utilisé aujourd’hui dans l’espace vert derrière notre école. tableau-protocole observation

Voilà les quelques insectes que nous avons pu prendre en photo:

À des endroits différents:

Et voilà nos quelques tableaux remplis. Notre directrice est venue nous apporter des informations complémentaires en fin d’après-midi. Nous retenons que nous devrons être beaucoup plus précis dans nos dessins et dans nos descriptions.

20180531_18175220180531_18180220180531_18181520180531_18182020180531_18182720180531_18183220180531_18184920180531_181859

Visite de Marielle Deport, 1ère adjointe au développement durable à Châteaugiron

20180525_094107

La semaine dernière, nous avons accueilli dans notre classe Marielle Deport, maire délégué de Châteaugiron et 1ère adjointe au développement durable.

Elle est aussi Déléguée du SIBV – Syndicat Intercommunal du Bassin Aval de la Seiche –

Nous avons écrit par la suite de façon collaborative le compte-rendu de nos échanges. Nous avons utilisé un framapad.

Voilà le résultat que nous avons repris aujourd’hui:

Vendredi 25 Mai, nous avons rencontré Marielle Deport pour parler de la biodiversité à Châteaugiron. 
Le vrai métier de Marielle Deport  est professeur de mathématiques. Pour Marielle Deport, sa mission d’adjointe au maire est un loisirs et une passion en même temps. 
Nous savons que la biodiversité est l’ensemble de la faune et de la flore . 
On a vu que la biodiversité était très importante pour la nature. Et qu’il y en a besoin pour survivre.
On a appris que pour protéger la biodiversité à Châteaugiron, la mairie laisse pousser l’herbe pour les insectes pollinisateurs. 
On a appris que, au lieu de mettre des produits chimiques  pour enlever les mauvaises herbes, on peut mettre de l’eau chaude car les produits sont toxiques et vont dans les rivières.
Marielle Deport nous a dit que le Bassin Aval de la Seiche était l’ensemble de petits ruisseaux qui alimentent la Seiche. 
On n’utilise plus les produits chimiques car avec la pluie ces produits peuvent couler dans la rivière et arriver dans les récoltes et les champs. 
Avant, on coupait l’herbe toutes les deux semaines alors que maintenant ils la fauchent moins souvent, trois quatre fois par an pour laisser pousser les fleurs.
À partir de juin ce sont les moutons qui mangent l’herbe . Mais ils font attention à ne pas les sortir trop tôt pour laisser les oiseaux nicher et se reproduire. 
Les moutons, c’est comme une tondeuse écologique qui ne fait pas de bruit et de pollution!
On a appris que Châteaugiron a aménagé des prairies fleuries (lieux où sont plantées toutes sortes de fleurs pour attirer les insectes pollinisateurs ) .
Pour les insectes, il existe des maisons à insectes et  des maison à oiseaux. Les insectes pollinisateurs servent à multiplier les fleurs et les végétaux. ,
 Les abeilles sont importantes car en transportant le pollen des fleurs elles créent d’autres fleurs .
Elle nous a aussi dit qu’on a installé des nichoirs pour les chouettes effraies en bas du château  car c’est une espèce menacée.
La mairie a installé des nichoirs  à l’école (des mésanges se sont installées dans les nichoirs à côté de notre fenêtre de classe. Nous avons aussi un hôtel à insectes.) 
Pour protéger les abeilles on extermine les nids de frelons.
On a appris que dès qu’on voit un nid de frelons asiatiques il faut prévenir la mairie sinon ils mangent les abeilles
Les pyrales du buis sont des chenilles qui mangent les buis. 
Il faut mettre nos déchets à la poubelle car on peut les brûler par la géothermie
 Pour l’environnement, on recycle les déchets de la cantine pour produire de l’électricité.
Il ne faut pas gaspiller l’eau. La mairie fait économiser l’eau en mettant des robinets qui s’arrêtent tout seul. 
On a retenu que Châteaugiron  investit énormément pour la nature.