Belles observations :-)

Bonjour à tous !

Merci beaucoup pour toutes ces photos, vous avez pu observer beaucoup d’insectes, c’est super ! C’est une très bonne idée d’avoir testé le protocole. En fait, c’est aussi quelque chose que je fais et que scientifique fait après avoir élaboré un protocole. On le teste et si jamais on s’aperçoit que quelque chose n’est pas au point ou ne fonctionne pas, on change. Comme ça, on est tout à fait près le jour J.

Le tableau prévu pour le relevé est aussi une bonne idée. Je pourrais vous montrer les tableaux que j’ai utilisé pour mes relevés si vous voulez (certains couvrent plus d’information, d’autres sont presque pareil). N’hésitez pas à le modifier si jamais vous vous apercevez qu’il faudrait d’autres informations. J’ai d’ailleurs une petite suggestion : pour les insectes la météo est importante. Vous voyez sans doute rarement un bourdon se balader sous la pluie … il n’apprécie pas. C’est un avantage pour nous, puisqu’on sait qu’on ne devra pas faire des relevés sous la pluie 😉 Pour vos relevés, vous pouvez notez, en gros, le temps qu’il faisait : s’il y avait du soleil, de l’ombre, s’il faisait très chaud ou pas … S’il fait vraiment très chaud, il est aussi possible que les insectes préfèrent se cacher.

Comme vous l’avez dit, il est important d’être précis dans vos observations. Savez-vous combien d’espèces différentes d’insectes existent dans le monde ? Je vous donne la réponse quelques lignes plus loin pour vous laissez le temps d’y penser …

Parmi les caractéristiques qui peuvent aider à distinguer un insecte d’un autre il y a la couleur, la forme des yeux, si le corps est allongé ou non, si les ailes sont colorées ou non. Ce sont des petites informations que vous pouvez ajouter … si vous avez le temps de voir tout cela bien sûr, car ces insectes sont parfois bien rapides !

Voici aussi des photos de cinq grands groupes d’insectes (on appelle ces groupes des ordres) qu’on voit très souvent sur les fleurs.

Voici d’abord deux mouches (en langage plus scientifique, des diptères) : elles ont deux ailes et de gros yeux. (à gauche c’est une Lucilia, et à droite c’est un syrphe)

Voici maintenant deux abeilles (hyménoptères). Elles sont des yeux fins, plutôt allongés et 4 ailes (deux paires, mais on ne les voit pas bien sur les photos). On peut aussi parfois voir le pollen qu’elles récoltent sur leur corps (je crois qu’on en voit sur une de vos photos : la petite abeille dans le récipient en pastique a du jaune sur les pattes). (à gauche, c’est une abeille cotonnière et à droite une Nomada).

Voici maintenant deux punaises (hémiptères). Les paires d’ailes des punaises sont de deux sortes : une paires plutôt solide, placée sur le dessus, qui protège la paire d’aile plutôt souple, placée au dessous. Cependant, la paire d’aile solide ne couvre pas toute les ailes souples, voir même ne couvre pas grand chose. Sur la photo de gauche (vous aurez reconnu un gendarme !), toute la partie noire à l’arrière du corps constitue les ailes souples et elles ne sont pas protégées. Sur l’autre photo (c’est un pentatome rayé), les ailes s’en tirent mieux mais elles dépassent quand même vers l’arrière.

Enfin, voici deux coléoptères. Ici, les ailes souples sont bien protégées par la paire d’aile plus dure du dessus. Bon, comme d’habitude, ce n’est jamais facile, celui de gauche laisse un peu dépasser ses ailes souples … mais c’est bien un coléoptère ! (à gauche, un oedemère et à droite, un coptosome).

Enfin, ceux-là je pense que vous les connaissez bien : les papillons (lépidoptères). Ici, j’ai mis un papillon de nuit (à gauche, c’est une adèle) et un papillon de jour (à droite, c’est un citron). Malgré leur nom, certains papillons de nuit se baladent aussi le jour (et inversement).

Il existe d’autres ordres d’insectes mais ces cinq là sont ceux que vous aurez le plus de chances de voir en observant à l’extérieur. Si vous arrivez à les différencier, cela vous donne la possibilité de noter si vous avez plutôt vu des mouches ou des punaises à un endroit et combien de punaises différents vous avez vu, par exemple.

Alors, quels sont les insectes que vous avez observé ?

Et en regardent ces photos, vous devriez aussi pouvoir deviner quelles sont les caractéristiques communes à tous les insectes !

Réponse à la question « Combien y a-t-il d’espèces d’insectes ? » : dans le monde, il y en aurait un million, peut-être plus ! On sait qu’on ne les a pas toutes découvertes. Chaque année, de nouvelles espèces d’insectes sont décrites (le plus souvent elles vivent dans des endroits peu facilement accessibles, comme la forêt amazonienne. Il est peu probable qu’on en décrive une nouvelle en France). En France, il y a environ 35 200 espèces d’insectes. Et pour 85% d’entre eux, ce sont (dans l’ordre d’importance en nombre) des coléoptères, diptères, hyménoptères, lépidoptères et hémiptères ! (un petit schéma sur cette page)

Bonnes observations !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s