Les chenilles !

Lorsque j’étais venue, nous avions parlé de chenilles. Voici un petit complément.

Ce que l’on appelle chenille correspond aux larves des lépidoptères, c’est à dire les papillons. Comme vous devez le savoir, les papillons ne naissent pas sous la forme que l’on voit voleter : ils sont d’abord sous une forme chenille. C’est ce que nous avons vu sur le tronc du chêne au jardin : des chenilles de processionnaires du pin, qui formeront après métamorphose un papillon. Le papillon, stade adulte, est aussi appelé imago. Chez un lépidoptère il y a donc : un œuf, dont sort la chenille (larve), qui forme une chrysalide (ou nymphe) pour sa métamorphose, qui résulte en un imago (adulte).

Selon les espèces, on connaît plutôt la chenille ou l’imago : chez les processionnaires, la chenille est très impressionnant mais l’imago pas vraiment. Le Bombyx mori (ver à soie) est une espèce dont la chenille est aussi relativement bien connue : elle été utilisée pour faire de la soie à partir du cocon que tisse la chenille pour sa métamorphose. En revanche, pour beaucoup d’autres papillon, on se rappelle surtout de l’imago : piérides, vulcain, belle-dame …

pieride

Piéride

Ces chenilles sont les « vraies » chenilles. Mais il y en a d’autres : les fausses-chenilles (on les appelle vraiment ainsi). Celles-ci sont aussi des larves (comme les chenilles des papillons), mais des larves d’hyménoptères (plus précisément des hyménoptères qu’on appelle tenthrèdes).

tenthrede

Adulte de tenthrède

Je vous avais dit qu’il fallait faire attention aux pattes entre les vraies et les fausses chenilles … mais je ne me souvenais plus exactement du nombre. Voici donc cette information : les fausses-chenilles ont de six à neuf paires de fausses pattes et les chenilles de papillons ont moins de six paires de fausses pattes. Attention, on parle bien de fausses pattes ! Les insectes, comme vous le savez, ont tous trois paires de pattes.

Caterpillar_morphology.svg

Chenille de papillon. 1 : tête ; 2 : thorax ; 3 : abdomen ; 4 : un segment ; 5 : corne ; 6 : fausses pattes ; 7 : orifice respiratoire ; 8 : vraie patte ; 9 : bouche (source : wikipédia).

Et ces pattes ont une autre particularité : elles sont toutes fixées vers l’avant de l’animal, sur une partie qu’on appelle le thorax. Tout insecte est composé d’une tête, d’un thorax et d’un abdomen et les pattes sont donc sur cette deuxième partie, le thorax.

1280px-Chenille_de_Grand_porte_queue_(macaon)_Fausses_pattes

Chenille du papillon Machaon et zoom sur les fausses-pattes (source : wikipédia).

Cependant, les chenilles (vraies ou fausses) n’ont pas que les trois paires de pattes à l’avant du corps : elles en ont aussi le long du corps mais un peu différentes. Ces fausses-pattes possèdent quelques muscles et servent donc à la locomotion mais elles n’ont pas la même structure que les vraies pattes. Elles disparaîtront lors de la métamorphose.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s