Comment expliquer qu’il fasse plus froid en Antarctique qu’a paris

Hypothése:On pense qu’il fait plus froid car le rayon du soleil se reflét sur le blanc.                                                               Expérience :j’ai pris deux lampes est j’ai éclairer un papier noir.J’ai mis un thermomètre en-dessous des feuilles pour mesuré la température.                   Observation:j’ai observé que la température sur le papier est plus élevé sur le papier noir que sur le papier blanc .                                                         Conclusion:J’ai conclu que le noir absorbe la chaleur que le blanc. Djihed Djoudi

Compte-rendu

IMG_6191

Hypothèse: On pense que le sable va refroidir si on met de l’eau dessus.

Protocole: J’ai placé un thermomètre dans de l’eau et un dans du sable en face de la lampe.

Observations: Nous observons que la température de l’eau reste la même pendant 15 minutes et la température du sable a augmenté au bout de 8 minutes

Résultat: La température du sable a augmenté et celle de l’eau a stagné.

CONCLUSION: Nous en concluons que si on met de l’eau dans du sable , la température du sable augmentera.

Nous ne pouvons pas valider notre hypothèse.

Esteban et Imrane

 

Compte rendu d’expérience

QUESTION: Comment expliquer qu’il fasse plus froid en Antarctique qu’a Paris ?

HYPOTHÈSE: La banquise refroidit l’air

–On compare la température de l’air près de la banquise et près de l’eau sans glace.

                                    EXPÉRIENCE

MATÉRIEL:

–2 bacs -2 thermomètres-2 lampes-des glaçons-de l’eau

PROTOCOLE: Nous avons rempli 2 bacs avec le même niveau d’eau (3 fois 250 ml) puis dans l’un nous avons mis des glaçons et dans l’autre non.

RÉSULTATS:

  • 0 min (12h13)=14°C (eau avec glaçons) et 20°C (eau sans glaçons)
  • 5 min (12h18)=9°C  (eau avec glaçons) et 21°C (eau sans glaçons)
  • 10 min (12h23)=7°C (eau avec glaçons) et 21°C (eau sans glaçons)
  • 17 min(12h30)=6°C (eau avec glaçons) et 21°C (eau sans glaçons)

OBSERVATION:

Nous avons observé que la température de l’eau contenant les glaçons diminuait, alors que celle de l’eau sans les glaçons stagnait.

CONCLUSION:

Nous ne pouvons pas dire si notre hypothèse est vraie car durant l’expérience nous avons mesuré la température de l’eau et non de l’air. Du coup il aurait fallu utiliser le thermomètre pour  mesurer  l’air plutôt que l’eau.

IL FAUDRA REFAIRE L’EXPÉRIENCE

L’impact de l’inclinaison des rayons du soleil

Hypothèse : On pense qu’il fait plus froid en Antarctique car le soleil tape plus sur l’équateur que sur les pôles.

Expérience : nous avons mis du côté droit une lampe incliné ( avec un quart allumé )  qui représente le soleil et une feuille de papier qui représente les pôles et on y a déposé un thermomètre ( pour mesurer la température ).

Nous avons mis du côté gauche une lampe positionnée de façon a éclairer toute la feuille ( qui représente le soleil ) , et une autre feuille qui représente l ‘ Equateur , et on y a déposé un thermomètre ( pour mesuré la température ) .

Nous avons mesuré la température qui stagnait ou augmente en sept minutes pour chacune des feuilles .

Résultats : nous avons constaté que notre expérience était correcte car la feuille ayant le thermomètre à l’ombre nous donne une température moins élevée ( au début 22 ° C a 9 heures 30 puis toujours 22 ° C à 9 heure 37 ) que celle qui a le thermomètre en pleine lumière ( au début 22 ° C a 9 heure 30 puis 25 ° C a 9 heure 37 )

Conclusion : nous en avons conclus que en Antarctique il fait plus froid qu’a Paris car le soleil tape plus sur l’Equateur que sur les pôlesIMG_6214 .

 

Margot et Chloé

compte rendu d’expérience

question n°2:comment expliquer qu’il fasse plus froid en antarctique qu’à Paris?

hypothèse:on pense qu’il fait plus froid en antarctique car le soleil tape plus sur l’équateur que sur les poles .

On compare la température au poles et à l’équateur .

 

 

On a observée que la température des pôles a diminue de 3°c (26°c à 23°c )et que la température de l’équateur a diminue de 1°c (26°c à 25°c )

conclusion:cette expérience n’est pas concluente car ce n’est pas assez précis( ex:lumière pas assez puissante ;thermomètre pas assez précis;globe pas assez chaud ).

 

GABRIELLE ET JEANNE

Influence du type de sol sur le climat par Mame

  • On cherche à expliquer  pourquoi il fait plus froid en Antarctique qu’à Paris

      Hypothèse : on pense qu’il fait plus froid en Antarctique car les rayons du soleil tapent sur de la banquise alors qu’à l’équateur sur du sable.

    L’expérience que nous avons fait et que  nous avons pris deux bacs.

Dans le premier bac, que nous avons appelé bac 1  nous y avons renversé de l’eau et des glaçons (banquise)

Dans le deuxième que  nous avons appeler bac 2 nous y avons renverser du sable (désert).

Puis ,nous avons dans les deux bac un thermomètre   et pris deux lampes  pour les éclairer  .

On pense que la température va davantage augmenter dans le bac avec du sable.

Résultats :  dans le bac 1 à 12h19 la température était de 13°c et dans le bac 2 à la même  heure il faisait 25 °c.

 

Donc on n’ a vue que il n’avaient la même température.

Observation :on observe que le bac1 avec de l’eau et des glaçons est plus froid à cause des glaçons.

 

 

Influence de la couleur du sol sur la température par Lina

On cherche à expliquer pourquoi il fait plus froid en Antarctique qu’à Paris.

On pense que le blanc de la banquise reflète les rayons du soleil .

NOUS avons fait une expérience : nous avons illuminé une surface blanche et noir et nous avons mesuré leur température.

Nous avons obtenus des résultats :

 

Nous on observons que la température augmente plus rapidement sur une surface noire .

Nous concluons que la banquise reflète les rayons du soleil.

Nous validons notre hypothèse de départ.

LINA

 

Pourquoi il fait plus froid en Antarctique qu’à Paris? par Djihed et Renaud

Hypothèse:

On pense que les rayons du soleil son repoussés par la banquise .

Expérience :

On a décidé de faire une expérience.

On ai pris deux feuilles : une feuille blanche et feuille noire.

On l’ a éclairé avec deux lampes et j’ai mesuré la température à l’aide de deux thermomètres.

 

L’expérience par Mahé

Hypothèse :

Je pense qu’il fait nuit en Antarctique car le soleil n’éclaire pas toujours au même endroit.

Expérience :

Nous avons pris un globe terrestre en plastique puis nous avons pris une lampe pour éclairer le globe terrestre et nous avons vu s’il éclaire l’Antarctique tout le temps .

J’ ai alors décidé d’incliner  le globe terrestre pour que l’Antarctique sois à l’ombre.

Bilan

Il fait nuit en antarctiques toutes la journée car la terre est inclinée, mon hypothèse est validée.

Mahé Djedra

 

Le Perito Moreno par Maïa

Le Perito Moreno est un glacier d’Argentine. Il fait 254 kilomètres carrés, mais il n’est en vérité qu’une petite partie d’un très glacier, le Hielo Patagonica Sur, qui s’étale sur près de 22 000 kilomètres carrés, à cheval entre l’Argentine et le Chili. Quarante-sept glaciers y prennent leur essence, mais le Perito Moreno est le plus impressionnant de tous. Les glaciers du côté chilien, comme le glacier Grey, se trouvent dans le parc du Torres del Paine et ceux côté argentin sont tous dans le parc « los glacieres » ( les glaciers ).

Le glacier Perito Moreno en Argentine

Localisation du glacier:

https://earth.google.com/web/@-50.50263935,-73.1296952,498.73843426a,29572.18583875d,35y,0h,0t,0r/data=ClgaVhJQCiUweGJkYTRjOTYzMjE3ODUwYzM6MHhhNDgxYTJlZmFmNzQ3OWJlGdc5vNaUP0nAIWb763DPSFLAKhVQZXJpdG8gTW9yZW5vIEdsYWNpZXIYAiAB

http://tools.wmflabs.org/geohack/geohack.php?language=fr&pagename=Glacier_Perito_Moreno&params=50.4703_S_73.0389_W_type:glacier

Pourquoi dit-on du Perito Moreno qu’il est dynamique ?

Les glaciers avancent, le Perito Moreno en est un très rapide. Lorsqu’il atteint la terre, il crée un barrage entre deux rivières. Celle au sud émet une forte pression qui brise la glace entre les deux barrages. C’est ce que l’on appelle la rupture. Et le Perito Moreno recommence à avancer, ce qui crée un cycle. Les bloques de glace désormais détachés du glacier  flottent dans l’eau, ce sont des icebergs.

Comment se forment les glaciers ?

La neige tombé au sommet des montagnes s’agglutine, se compresse de plus en plus. Dès qu’il n’y a plus d’air entre chaque ancien flocons, ça devient de la glace. La neige qui tombe en haut des montagnes et qui forme à nouveau de la glace pousse les premières couches de glaces, celles-ci finiront au pied de la montagne. C’est pour cela que les glaciers avancent.

Pourquoi les glaciers sont ils si bleu ?

C’est un petit peu compliqué. Les photons bleus contenus dans les rayons du soleil sont plus puissants que les rouges et les jaunes, ils parviennent donc à traverser la couche de glace et lui donnent sa belle couleur.